Grande Voie à Presles – Leçon d’humilité

Profitant du weekend prolongé de la Pentecôte, Jérémie et moi avons décidé de prendre de la hauteur et de nous lancer dans l’ascension d’une grande voie à Presles !
Nous avions repéré depuis quelques mois « Même pas peur », au secteur « Fond du Cirque » une voie en dix longueurs très bien équipées, 6b+ max, 6a obl.

DSCN6090

Les falaises de Presles.

Il s’agit de l’une des voies les plus faciles de Presles, mais elle est plutôt longue (270m) et certaines longueurs sont quasiment au delà mon niveau max, je savais donc que mes p’tits bras allaient chauffer.

C’est motivés par un grand soleil et avides d’aller mettre un peu de gaz sous nos pieds que nous nous sommes lancés dans l’aventure, qui ne fut pas de tout repos.

DSCN6087

Marche d’approche pomatoire

En effet, l’accès par le haut est rendu difficile à trouver à cause d’une piste forestière tracée tout récemment en plein milieu du chemin, brouillant les indications du topo.

Donc voici un petit conseil tout frais : si comme nous vous souhaitez grimper au secteur Fond du Cirque en passant par les rappels de Torque Mada, suivez la piste forestière de gauche qui monte tout droit et raide dans la forêt, jusqu’en haut !! (Environ 40min) Et arrivés aux barbelés, vous pouvez reprendre les indications normales du topo pour rejoindre les accès aux rappels.

DSCN6108

Premier rappel de Torque Mada

DSCN6109

La vue !

Nous avons donc commencé à grimper, un peu tard et qui plus est en plein soleil, pas facile facile.

DSCN6115

Jerem dans la première longueur de « Même pas peur », 6a+

Les deux premières longueurs chauffent bien les bras, 6a+ et 6b+/A0. La troisième longueur est un 5c sans difficulté notoire, puis la L4, un superbe 6a en dalle bien technique ! On enchaine ensuite avec un 5b un peu zigzagant (attention au tirage !)

DSCN6118

Au relais de la L3, 5c.

Finalement, le temps et la fatigue jouant contre nous, nous avons décidé de la jouer sécurité et tirer une réchappe au bout de la 5ème longueur. Le retour à la voiture fut un peu long et compliqué, mais qu’importe, on tire des leçons de ses erreurs et Presles nous aura montré une fois de plus qu’en montagne l’humilité est de rigueur !

 

 

 

Catégorie(s) : France, Rhône Alpes
Publié le 11.06.2014 à 10:10

Laisser un commentaire

(Obligatoire) (Obligatoire, mais ne sera pas affiché) (facultatif)