Vendredi matin, c’est en compagnie de Victor dit l’ours Savoyard et d’Antoine dit le-frère-de-Victor que je débarque à Buoux. Rendez est pris au secteur Croisette avec Nico dit le-père-spirituel-de-Victor et Sophie une femme de grimpeur fort gentille.

Victor décide de faire preuve du minimum d’humilité nécessaire pour bien vivre un séjour à Buoux en s’échauffant en moulinette dans un 6a, Antoine et moi-même lui emboîtons le pas. Puis rapidement viens pour moi le temps du premier but, dans un 6b juste à coté.

P1110210

Vic dans « Rêve de Papillon »

Echauffement au sens littéral
Plus tard nous nous dirigeons vers le secteur TCF qui viens de passer à l’ombre. Nico plie « TCF » 7a et Vic expédie « Jolinouille » 7a, que j’enchaînerais non sans forcer au premier essai. Antoine s’essaye à l’athlétique crux pieds à plat de « Jolinouille » en second pendant Sophie s’escrime dans « TCF ».
Victor découvre que Buoux c’est dur dans « Un zeste d’inceste » 7b+ que Nico enchaînera sous nos regards admiratifs. Le temps pour moi de prendre une fessée dans « TCF » puis dans « Alambic sortie sud » 6b majeur, la journée s’achève.

P1110179

Sophie dans « TCF »

P1110187

Jerem dans « Jolinouille »

P1110195

Nico nous donne leçon de dalle. « Un zeste d’inceste » 7b+. Après une chaleureuse soirée bière-pizza à Lourmarin, nous nous couchons des étoiles plein les yeux. Nous déjeunons tardivement sur la terrasse de l’Auberge de Seguins à remonter à TCF. Après un bref échauffement en plein caniard, je monte mettre les paires dans mon objectif du séjour la mythiquissime « Rose des Sables » 7a. Cette ligne incontournable tiens largement sa réputation selon moi. Elle remonte sur toute sa longueur le pilier de « l’os à moelle », sur 35m on passe de léger dévers sur bonnes prises, à pas d’équilibres sur le pilier, à réta sur gouttes d’eau pour terminer par un court surplomb et sortir au sommet du pilier. Le tout bien-sur sur du caillou trois étoiles.
Fidèle à moi même, je tombe à deux mouvs du relais au premier essai. J’enchaînerais au deuxième essai, vraiment heureux, cette voie dont j’ai rêvé depuis deux mois rentre décidément dans mon top 3.

P1110205

L’auberge des Seguin et sa terrasse

P1110207

« Rose des Sables » la magie opère

P1110248

Nico

P1110254

Sophie découvre « Rose des Sables »

P1110270

Fermeture de bras pour Vic

Nico et Vic s’essaye eux aussi à un mythe et pas des moindres, puisqu’ils ont jeté leur dévolu sur « Rêve de papillon » premier 8a de France. La croix ne tombera pas pour cette fois, mais le donnera je pense une bonne raison de revenir !

Le troisième, c’est sans Nico et Sophie rentrés prendre soin de leurs progénitures que nous partons à la découverte de la Face Ouest. Nous bartassons quelques temps avant le trouver le chemin d’accès. Pressé par le temps Vic s’échauf par une montée canne à pêche dans la proue de « Exquise esquisse » 7b. Je me lance en moul derrière, cette ligne est majeure, la je me dit que je dois ré-apprendre à poser mes pieds et que 7b à Buoux ça va être complexe.Mais le combat que Vic se met pour enchaîner la voie en moul me permettra de relativiser cette dérouillée. Pour résumer notre première impression en deux mots : la Face Ouest c’est du beau cailloux, des belles lignes bien équipés dont les cot’ est le style sentent les 80’s à plein nez. En bref il faut y mettre les pieds pour l’aspect historique certainement plus que pour croiter !!

P1110276

Vic sur la belle proue

P1110282

Le jeune tiens bien les plats !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *