Les Saillants du Gua – Première rencontre

Le mois d’avril est déjà bien entamé !

Il commence à faire un poil trop chaud pour passer la journée sur les les falaises exposées sud de Saint Pancrasse, ou encore les sites savoyards surplombant la vallée. Le weekend dernier, Jérémie et moi sommes donc partis à la découverte des Saillants du Gua. C’est un site de grimpe incontournable de la région Grenobloise, mais pourtant nous n’y avions encore jamais mis les pattes.

A seulement quelques minutes de Vif, nous découvrons les falaises sous une végétation dense et un soleil printanier.

P1110511

Petite marche d’approche pour accéder au secteur du haut des Saillants.

Nous grimpons quelques minutes sur un petit sentier, on se retrouve rapidement sur une petite vire rocheuse qui surplombe la falaise, des relais brillent au soleil juste sous nos yeux. Mais comment fait-on pour descendre ?!

Le topo indique un petit couloir à rejoindre mais il est invisible. Par flemme de chercher peut-être, mais surtout  par impatience de grimper, nous optons pour une solution de secours toute bête : utiliser un relais à portée de main pour rejoindre le bas en rappel.

P1110516Jérémie installe le rappel

Surprise, nous arrivons au dessus d’une voie bien deversante, il faut descendre en fil d’araignée ! La précaution est de rigueur car nous n’avons pas sécurisé le rappel, mais c’est plutôt
très amusant.

P1110519

Audrey version Spiderwoman

Bien installés sur la vire forestière du secteur « Les Chômeurs » nous nous échauffons dans des voies faciles majeures ! Le rocher est un mélange de Presles/Chartreuse : la partie inférieure de la falaise offre des lignes de belles strates à prises carrées, tandis que la fin présente un calcaire à gouttes d’eau parfaitement sculptées et abrasives. We love it.

Jérémie part dans « La dame de pique », 6c. Il l’enchaine presque à vue, mais un léger déséquilibre sur le réta de la fin lui inflige un bon vol !

P1110525

Jérémie dans la partie à strates de « La dame de pique », 6c.

La journée avance, il fait de plus en plus chaud et le soleil a raison de notre motivation… Nous nous accordons une bonne pause de midi, prolongée par une sieste…et par la découverte de la faune environnante, car un peu de bruit dans les buissons attirait notre attention. On vous présente une bestiole fluo, Rex, notre nouvel ami le lézard vert ! Il est choupi non ? :)

P1110541

Rex notre nouvel ami

Trève de flemmardise, il est maintenant temps de retourner poser les mains sur le rocher avant que l’après midi ne soit trop entamée. Jérémie part à l’assaut de « Territoire à ménager », 7b, une belle voie originale, mixant colos, dévers et dièdre lisse. C’est par cette même voie que nous sommes descendus en rappel à l’arrivée. C’est dur, c’est bloc mais il n’en démord pas, Jerem veut comprendre et travaille la voie jusqu’au bout !

P1110544

Jérémie dans « Territoire à ménager », 7b, un t-shirt sur la tête pour se protéger du caniard printanier.

C’est à mon tour de tenter l’ascension de « Titou », 6a, une voie majeure sur strates, fissures et gouttes d’eau que j’ai découverte en moul plus tôt dans la journée. Ma détermination n’étant pas à son maximum la croix ne sera pas pour aujourd’hui,  mais je vous promets que je n’ai pas dit mon dernier mot !

P1110545

Audrey dans « Titou », 6a.

Nous inscrivons donc les Saillants du Gua dans notre panel de sites régionaux d’interêt, dans l’optique d’y revenir passer nos prochains weekend de printemps !

Sur ce, on vous souhaite de Joyeuses Pâques mais n’oubliez pas, pour grimper fort il faut grimper léger 😉

Catégorie(s) : France, Rhône Alpes
Publié le 18.04.2014 à 01:48

Laisser un commentaire

2 Commentaires :

  1. j’espère que la sieste était crapuleuse pour empêcher Jeremie d’enchaîner sa voie.
    A+ les amoureux.

  2. Plus d’influx ce jour là en effet 😉

Laisser un commentaire

(Obligatoire) (Obligatoire, mais ne sera pas affiché) (facultatif)