La Corse en Van | Grimpe & Roadtrip

Une destination à la fois mer et montagne, populaire mais vide de population, sauvage et accessible ? Ne cherchez plus. Achetez vos billets de bateau pour la Corse. Jérémie et moi avons embarqués un vendredi soir, 23 septembre, sur le Girolata à Marseille avec cordes, baudriers, chaussons et tout notre bazar de camping pour vivre en autonomie dans notre petit Van aménagé pendant 10 jours. Une expérience hors du temps avec un petit budget que nous recommandons à tous !

22218562_1808835636073174_5008641662559522658_o

4ème plus grande île de Méditerranée, la Corse bénéficie d’un climat exceptionnel et de reliefs impressionnants. Si ses côtes sont très fréquentées durant l’été, le calme revient dès le mois de septembre, alors que l’eau est encore chaude et les températures agréables pour grimper et randonner. La Corse en automne, un must.

Etape 1 | Les Calanques de Piana et Porto

P1190410

Après 10h de traversée nocturne, le bateau arrive sur le port d’Ajaccio au lever du soleil (7h), un régal. Pour dormir correctement et arriver en forme, la cabine n’est pas un luxe, même s’il reste possible de squater les banquettes des couloirs blotti dans un duvet. Nous avons testé les deux (aller et retour).

P1190426

7h10, nous prenons la route en direction du Nord pour rejoindre les calanques de Piana et le golfe de Porto. Après 2h de routes au bord de la côte et passant par le paradisiaque golfe de Sagone, nous arrivons pile à l’heure du petit dèj sur la plage de galet de Porto. Espace désert et eau limpide, le ton est donné.

P1190433

Sur la plage de Porto se trouve le premier site de grimpe du séjour. Un petit spot de couenne sympathique, sur du granit côtier aux formes géométriques rondes. Les voies sont difficiles techniquement, mais le cadre vaut le détour à lui seul.

P1190446

Après 3h de jeux dans les rochers, nous rangeons le matos et nous offrons une petite baignade bien méritée, dans une eau encore chaude.

P1190472

L’après-midi, nous jouons les touristes et visitons les calanques de Piana, et faisons voler le drône au milieu des rochers aux formes insolites.

P1190514

Nous avons parcouru le sentier du Château fort, balade jolie et populaire, sans difficulté, d’environ 1h aller-retour.

P1190522

Quelques heure plus tard, en cherchant notre spot de bivouac du soir (Thanks Park 4 Night 😉 ) nous découvrons une des plus belles plages du séjour, la plage d’Arone !

P1190571

Un lieu magique où le sable fin côtoie les arbustes colorés, et où l’eau est toujours calme.

P1190562

Nous vous recommandons fortement de boire un coup au Café de la Plage, installés comme des pachas sur des coussins, dans une paillote au bord de l’eau. Il est également possible de prendre une douche chaude pour 1€ dans une vraie petite salle de bain extérieure.

P1190616

19h, nous remontons pour faire à manger et dormir au parking du Capo Rosso. Le bivouac sauvage y est toléré, et nous y avons passé une nuit calme et agréable.

P1190661

Etape 2 | La Restonica

P1190671

9h, réveil en douceur et petit dèj avec vue, puis nous prenons la route direction la vallée de la Restonica ! En plein coeur des plus hautes montagnes Corses à quelques kilomètres de Corte, la Restonica est connue pour sa rivière aux vasques transparents, ainsi que pour ses magnifiques randonnées et falaises de granit.

P1190757

Tout au long de la route pour s’y rendre, les paysages sont magnifiques et nécessitent quelques stops pique-nique et photos.

P1190835

Le bivouac sauvage étant totalement interdit dans la vallée, nous avons passé 3 jours et 2 nuits au camping de la Restonica, dans la forêt, équipé de tout ce qu’il faut sauf de réseau téléphonique et internet. Une déconnexion totale.

P1190797

Le premier jour, nous découvrons les sites de couennes de la vallée, au granittrès beau mais tellement déroutant ! Jérémie enchaîne un 6c+ au secteur La Conque, et je vous recommande particulièrement « La banane, 6a+ ».

P1190838

Le lendemain, nous décidons, pour reposer nos mains et nos pieds, de partir faire la classique randonnée des lacs Mélo et Capitello ! Un total de 2h30 de montée pour 800m de dénivelé plutôt raides à la fin. Tout au long du parcours les paysages sont sublimes.

P1190896

Si le premier des lacs et entourés d’arbres colorés, nous avons été réellement impressionnés par les grands pics rocheux qui entourent le second lac.

P1190969

Ambiance de haute-montagne garantie. Même si nous n’avons pas pu grimper ici, tous nos amis sont unanimes pour vous recommander la grande voie « Symphonie d’Autonme », 6a+ max qui surplombe le lac ! Majeurissime.

P1200088

Au retour, nous nous arrêtons à la fromagerie pour assister à la fabrication du Brocciu et déguster une tome de brebis délicieuse.

P1200148

Nous quittons ensuite les montagnes pour rejoindre la côte ouest de la Corse de Solenzara et ses plages immenses. Nous en profitons pour nous offrir une baignade rapide ainsi que d’une douche solaire chaude !

P1200456

Après une soirée pizza dans une paillote encore ouverte, nous allons passer une superbe nuit au bord de la plage. :)

P1200174

Etape 3 | Les aiguilles de Bavella

P1200266

Notre coup de coeur du séjour ? Les aiguilles de Bavella ! L’escalade y est tout simplement exceptionnelle. Si les voies très dures sont peu nombreuses, des dizaines de 6 purement majeurs vous y attendent, ainsi que quelques 7 d’intérêt.

P1200274

Les lignes serpentent autour des tafonis, formes démoniaques sculptées dans le granit, et le rocher a un grain parfait. Nous avons passé 3 jours à grimper avec chaque fois le même enthousiasme !

Capture d’écran 2017-11-26 à 11.03.54

Autour de Bavella, on vous conseille aussi quelques autres activités sympathiques.

P1200947
Les bains de Caldane, eaux chaudes thermales naturelles, sont un vrai lieu de détente et de douceur. A 5€ l’entrée, nous y sommes allés plutôt deux fois q’une. :)Capture d’écran 2017-11-26 à 11.04.41

Les organismes de canyoning sont nombreux. Pour notre jour de repos, avons fait la descente du canyon La Purcaraccia avec un guide d’Xtrem Sud et un petit groupe de 6 personnes. Pendant plusieurs heures, les vasques émeraudes se succèdent et les formes rocheuses sont très belles. On en a pris plein les yeux, et bien rigolé dans les tobogans naturels.

P1200427

A Zonza, village authentique moins fréquentés que Sartène (photo), les brasseries proposent des planches de charcuterie Corse délicieuses, tout comme une l’épicerie fine qui fournit des jambons d’excellente qualité.

P1200341

Nous recommandons vivement le camping municipal de Zona où nous avons passé 2 nuits. Dans une petite forêt tranquille, tout contre une clairière avec des ânes, les emplacements sont parfaits pour un pique nique au coucher du soleil. Les douches sont chaudes, et la famille propriétaire des lieux est très avenante.

Etape 4 | Les plages de Porto-Vecchio et Bonifacio

P1200541

Après toutes ces belles journées sportives, nous décidons de nous accorder un petit temps de repos sur la côte ouest. Direction la plage de Palombaggia, pour une demi journée de farniente sur le sable fin au bord d’une eau translucide ! Le must, cette plage bondée en été est un noman’s land en automne.

P1200566

Le soir, nous avons découvert le meilleur spot de bivouac du séjour, un havre de paix au bord de l’eau, tout au bout du golfe de Santa Manza.

P1200571

Le top pour jouer de la guitare et lire au bord de l’eau.

P1200586

Le lendemain, nous reprenons la route pour aller visiter Bonifacio et ses falaises mythiques.

P1200617

Si le village ne présente pas un intérêt exceptionnel, sauf pour ses bons restos (nous avons mangé à la Cantina Doria, miam!), nous vous recommandons surtout de faire la balade qui longe les falaises ! Les points de vue sont sublimes.

Etape 5 | Les blocs de Capineru et le golfe de Portigliolo

P1200655

Après la visite de Bonifacio, nous remontons tranquillement vers le Nord-Est en direction d’Ajaccio. En chemin, nous avons apprécié une séance de bloc (même sans crashpads..) sur la pointe de Capineru !

P1200718

Les photos parlent d’elles mêmes.

P1200797

P1200893

Nous passons ensuite une nuit parfaitement calme sur la plage de Roccapina, avant de rejoindre le golfe de Portigliolo pour le dernier jour. Cette plage immaculée fait partie des plus belles que nous ayons vues en Corse.

P1200906

Elle dispo d’un club de voile ainsi que d’un petit centre de vacances U Livanti. Pour profiter au mieux de cette mer d’huile turquoise, nous décidons de louer des paddles, et nous voilà partis pour une balade d’1 heure dans le golfe au milieu des rochers et poissons. C’est une activité que nous avons vraiment appréciée pour sa sérénité.

P1200912

C’est déjà la fin du road trip. L’île de beauté nous offre pour au-revoir, un merveilleux coucher de soleil au départ du bâteau !

P1200952

Bye, et à bientôt. 😉

Catégorie(s) : France, PACA
Publié le 10.10.2017 à 10:06

Laisser un commentaire

(Obligatoire) (Obligatoire, mais ne sera pas affiché) (facultatif)