Le parc des Grampians, Victoria, Australia est sûrement l’un des sites de grimpe qui nous faisait le plus rêver. Il représente un peu l’idée qu’on se faisait de l’Australie sauvage, avec ses falaises parfaites et sa terre ocre, sa faune exceptionnelle et son calme absolu. Le Grampians National Park est un massif de grès planté au milieu de nulle part, à 4 heures de route de Melbourne. On y trouve des secteurs en trad et également plusieurs centaines de voies d’#escalade sportives d’ampleur de tous niveaux. La grimpe vaut largement le voyage, tout comme le plaisir de vivre en pleine nature. 

Si l’hiver n’est pas la meilleure saison pour camper ici, on est bien équipés. Ici, le « bush camp » est autorisé. Voici notre check list pour une semaine de grimpe en autonomie :
– 40L d’eau potable
– 1 plein d’essence
– De l’électricité
– Un réchaud et du gaz, avec de quoi faire de bons repas, du café, des crêpes et des egg-rolls 
– Des grosses doudounes Decathlon Nice TNL et Simond Chamonix
– Des duvets 0°
– Un Van aménagé (attention de ne pas emprunter les pistes 4×4 sous peine de rester bloqués) 

Les premiers jours, nous avons grimpé sur les gros dévers oranges des secteurs Gallery et Tower (Victoria Range), puis nous pris la direction des Hollow Mountains.

Nos amis de Melbourne Bryan & Pauline nous ont rejoint pour grimper ensemble pendant 3 jours. Ils nous ont offert notre toute première session de grimpe en trad au secteur Wall of Fools !! Ou comment apprendre à poser des coinceurs sur du grès, et prendre confiance en ses capacités. 
La motivation collective a encouragé Bryan à faire son premier 7a en trad et Audrey son premier 6c+ en sport climbing. Poussés par la beauté des lieux, on a même fait l’expérience d’une soirée de grimpe sous les étoiles, à la frontale.  Décidément, le Grampians National Park est un terrain de jeux sans fin.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *